Comment faire du saut à l’élastique ?

Faire du saut à l'élastique

Le saut à l’élastique est une activité qui commence à avoir de la notoriété partout dans le monde. Mais comment faire exactement ? Voici quelques points importants que vous devez prendre en considération.

La recherche d’endroit

La première chose à faire est de trouver le bon endroit pour faire le saut. En fait, il existe plusieurs établissements qui proposent ce type d’activité. En général, les établissements se situent dans des endroits magnifiques où l’on peut profiter également de la vue. Certaines villes font même du saut à l’élastique une attraction pour les touristes. 

Le saut peut se faire en haut d’une grue, d’un pont, d’un immeuble, etc. C’est à vous de choisir qui vous plaît et quelle sensation vous voulez avoir. Toutefois, veillez à ce que l’établissement que vous choisirez dispose d’une autorisation pour ce genre d’activité. Aussi, les équipements et matériels utilisés doivent respecter les normes imposées par les autorités compétentes. En complément, les équipes doivent avoir des compétences ou diplômes sur l’encadrement des sauteurs. Pour vérifier cela, n’hésitez pas à poser des questions aux responsables.

Enfin, le dernier critère pour choisir l’établissement est le prix. En effet, le prix de saut à l’élastique varie d’un établissement à l’autre. Pour trouver le meilleur offre, faites des comparaisons ou demandez à votre entourage. Les avis des internautes pourront vous aider à trouver le bon prix de saut à l’élastique dans votre pays.

La préparation

Après avoir choisi l’établissement, vous devez vous préparer à votre saut. La première consigne est de ne pas trop y penser. Le fait d’être stressé peut vous pousser à abandonner. Ensuite, choisissez des vêtements plutôt confortables (ni trop amples ni trop serrés). Les cheveux longs sont à attacher. Prenez par la suite connaissance du type de harnais que vous allez utiliser. Vous avez le droit de demander des explications à l’animateur de votre saut. Posez surtout des questions sur le fonctionnement du système de sécurité.

L’étape suivante consiste à trouver le type de saut à exécuter. Sachez qu’il existe de différentes méthodes pour sauter. La plus simple est le saut de l’ange. Vous sautez en étendant les bras. Vous trouverez sûrement sur Internet beaucoup de styles et de figures. Néanmoins, optez pour les sauts qui sont réalisables par rapport à votre niveau.

Avant que votre tour arrive, regardez les autres personnes sauter. Cette étape a pour but d’apaiser votre angoisse et préparer votre cerveau à accepter le fait de sauter dans le vide. Il s’agit du meilleur moyen pour se déstresser.

Le saut

Payez le frais du saut au cas où vous ne l’avez pas encore fait. En cas de doute sur la sécurité, vous pouvez toujours vous renseigner auprès d’un animateur ou responsable sur place. Vous allez devoir vous peser par la suite. Cette étape permet de savoir le type de système de sécurité qui convient à votre morphologie. 

Rapprochez-vous du sautoir pour la mise en place du système de sécurité. Prenez un grand bol d’air et respirez profondément. Il est conseillé de ne pas regarder en bas. Gardez en tête que l’étape la plus difficile est le fait d’avancer vers le sautoir et non le saut. Faites maintenant le vide dans votre esprit et ne pensez plus à rien. Écoutez seulement les instructions que l’animateur vous donne. En cas de doute, posez toujours des questions. Cela vous permettra de détendre. Essayez de vaincre la peur en forçant votre esprit à accepter que le saut n’est pas une situation qui met en danger votre organisme. Enfin, sautez tout de suite lorsque l’animateur vous le dit. Pendant le saut, libérez vos sentiments. Criez ou riez ! Bref, le saut devrait faire ressortir un sentiment inexplicable.

En somme, voilà les étapes simples à suivre pour faire du saut à l’élastique.