Quels animaux en Nouvelle-Zélande ?

La Nouvelle-Zélande est un pays qui a un potentiel énorme quand il est question de végétation et d’animaux qui y vivent. Ce n’est donc pas étonnant que le nombre de touristes qui décident de choisir ce beau pays comme destination, ne cesse d’augmenter chaque année. S’il est évident qu’il y a beaucoup à voir en Nouvelle-Zélande, on ne peut que remarquer que la végétation tropicale et la faune qui y a élu domicile est une des attractions phares de ce beau pays. En effet, la particularité de la faune en Nouvelle-Zélande est principalement due à l’environnement unique qui y existe. Entièrement interdépendante, la faune et la flore du pays ne cessent donc de nous émerveiller et assurent un avenir certain au développement du tourisme au sein du pays.

La forêt tropicale de la Nouvelle-Zélande, un endroit propice au développement d’une flore unique.

Située à 2000 km au Nord-ouest de l’Australie, la Nouvelle-Zélande se distingue énormément par son écosystème. La majorité des espèces qui y résident sont classées comme endémiques à hauteur de 70%. Datant de millier d’années, c’est donc un écosystème fragile qui tient grandement de son ancien attachement au Gondwana avant leur séparation d’il y a plusieurs milliards d’années. La Nouvelle-Zélande a une flore qui se caractérise principalement par un foret tropical végétation due à sa position géographique dans l’hémisphère australe. La nature des plantes qui poussent dans cette forêt tropicale est pour beaucoup de provenance de Gondwana comme c’est le cas par exemple du Nothofagus ou le podocarpe. Ces particularités de la flore de la Nouvelle-Zélande sont détaillées dans des sites comme www.nouvelle-zelande.eu qui nous offre un miroir sur les merveilles que possède ce beau pays.

Les espèces marines existantes en Nouvelle-Zélande.

Il existe une variété impressionnante d’animaux en Nouvelle-Zélande, qu’elle soit d’origine aquatique, terrestre ou aérienne. La majorité de cette faune présente des spécificités intéressantes selon les espèces. Quoi qu’il en soit, on peut donc retrouver en Nouvelle-Zélande des animaux tels que les lions de mer, les phoques ou encore les dauphins, dans la catégorie des mammifères marins. La faune en Nouvelle-Zélande, en ce qui concerne les animaux marins, est assez diversifiée. S’agissant des dauphins, on peut y rencontrer le dusky dolphin, le grand dauphin, le Hector’s dolphin, le Maui’s dolphin. Outre ces derniers, on peut aussi y retrouver des otaries en assez grand nombre. Cette faune marine comprend des espèces endémiques. En effet, dans le cas du Maui’s dauphin par exemple, il fait partie des espèces de dauphin les plus rares au monde.

Les oiseaux et autres animaux terrestres en Nouvelle-Zélande

Il existe un nombre impressionnant d’oiseaux et d’animaux en Nouvelle-Zélande. Certains sont même considérés comme les animaux emblématiques de ce pays. Dans cette catégorie on peut retrouver les kiwis, les kakapos ou encore les takahés. Ces animaux ont la particularité d’être des oiseaux qui ont perdu la capacité de voler. Cette particularité en a fait des objets de curiosité pour les touristes qui visite le pays. La plupart de ces derniers sont malheureusement menacés d’extinction. Évidemment, on peut également y retrouver des oiseaux capables de voler comme les albatros royaux, les Kéas, les Tuis ou encore les Gannets. À part ces oiseaux, on peut aussi trouver des animaux assez spéciaux en Nouvelle-Zélande. C’est le cas notamment du Hoiho qui est un petit manchot ayant la particularité d’avoir des yeux jaunes. Outre ce dernier, il y a également la présence d’un nombre assez important d’insectes et de nuisible en Nouvelle-Zélande. Parmi ces derniers se trouve notamment les hermines ou encore les possums. Enfin, malgré l’existence de plusieurs espèces uniques d’animaux et d’oiseaux, on peut aussi retrouver une faune en Nouvelle-Zélande qui est plus commune, comme c’est le cas des moutons ou des cervidés par exemple.